Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

À quelques mois de la fin du chantier de l’autoroute A9 au Boulou, Vinci Autoroutes communique un bilan humain très positif. Selon le concessionnaire de l’État, 132 personnes ont eu accès à un emploi dans le cadre de la clause sociale. Cette dernière prévoyait 24’000 heures de travail, alors que selon Vinci Autoroutes, pas moins de 186’722 ont été réalisées (+778%).

Depuis septembre 2016, la troisième et dernière phase de ce gigantesque chantier est menée pour élargir l’autoroute A9 et permettre ainsi, le passage d’un tronçon de huit kilomètres en 2×3 voies. Tous les recrutements liés au dispositif d’insertion, ont été consolidés par plus de 120 actions de formation.

21 millions d’€ dans l’économie locale

De même source, la totalité du chantier aura coûté pas moins de 520 millions d’euros (entièrement financé par Vinci Autoroutes, NDLR). Vinci Autoroutes et Eiffage s’étaient engagés à réaliser un volume d’affaires de 4 millions d’euros avec des entreprises des Pyrénées-Orientales. Un engagement respecté, puisqu’au total, ce sont finalement 21 millions qui ont été investis. La fin du chantier est prévue pour mi-février 2020.

More to explorer

Chantier de l’A9 au Boulou : un bilan humain positif d’après Vinci Autoroutes

Réactions

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués*