COVID-19 : des points d’accueil pour les victimes de violences

Par - 31 mars 2020 à 11:23

La secrétaire d’Etat à l’égalité Hommes-Femmes Marlène Schiappa a annoncé la mise en place de points d’accompagnement éphémères pour lutter contre l’augmentation des violences conjugales.

Centres commerciaux ou bien pharmacies, il suffira de remplir une attestation comportant la mention « achats de première nécessité » afin d’accéder à ces établissements. Ces lieux auront vocation à accueillir les victimes de violences conjugales dans des conditions garantissant à la fois la confidentialité mais aussi la sécurité sanitaire, en respectant les mesures barrières.

Un fond d’un million d’euros pour les associations

Cette mesure a été mis en place par le gouvernement alors que le taux de violences conjugales en cette période de confinement a augmenté de 30 %. Et alors que deux féminicides ont déjà eu lieu, une vingtaine de locaux de ce type devrait ainsi voir le jour dans les hypermarchés. Une mesure permettant d’offrir à la fois une écoute et des conseils quant aux droits des victimes.

La secrétaire d’État a annoncé la mise à disposition d’un fonds d’un million d’euros pour aider les associations d’aide aux victimes. Un financement de 20 000 nuits d’hôtel et de 1 000 places supplémentaires en centres d’hébergement a également été débloqué.


Réactions

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués*



Perpignan

102 FM

En ce moment

Title

Artist

Background