COVID-19 : la chloroquine testée au centre hospitalier de Perpignan

Par - 14 avril 2020 à 08:00

L’hôpital de Perpignan participe actuellement à une étude, unique en France, sur 150 patients atteints du Covid-19, auxquels est administrée de l’hydroxychloroquine.

Menée par le professeur Jacques Reynes, responsable du service des maladies infectieuses et tropicales du centre hospitalier de Montpellier, cette enquête appelée « Covidoc » doit éloigner les polémiques sur l’hydroxychloroquine, qui provoquerait notamment des troubles cardiaques sur certains patients.

>> Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile en cliquant ici. Infos en temps réel, nos radios…

Une enquête de 10 jours

Défendue par l’infectiologue Didier Raoult, elle ne doit pas être administrée sans encadrement médical, selon la recommandation de ce professeur marseillais. Elle fait également débat au sein de la communauté scientifique française en raison des effets secondaires que cette molécule pourrait engendrer.

L’enquête Covidoc, validée par l’Agence de sécurité du médicament, doit durer 10 jours. Les patients recevront en tout 800 mg d’hydroxychloroquine par jours, puis 600 mg. Selon Pr. Raoult, une dose de 600 mg dès le premier jour fournirait des résultats positifs.


Perpignan

102 FM

En ce moment

Title

Artist

Background