Près de Perpignan : une chienne meurt électrocutée en plein centre-ville

Par - 20 avril 2020 à 18:38

Les faits se sont déroulés dimanche soir aux alentours de 22 heures, sur l’avenue de la Côte Vermeille, en plein centre-ville de Saint-Laurent-de-la-Salanque. Une chienne est morte électrocutée, alors qu’elle était accompagnée de sa propriétaire, lors d’une sortie pourtant habituelle.

Selon nos informations, l’animal aurait été électrocuté à l’approche d’un poteau d’éclairage public. Le cache de ce dernier était entre-ouvert et entouré d’adhésif. C’est en tout cas ce qu’affirme la maîtresse, impuissante face à la situation.

« J’ai vu des arcs électriques »

« Il pleuvait. En passant à côté du lampadaire, ma chienne s’est mise à sauter, avant de se coucher au sol, tout en hurlant » assure la propriétaire, précisant que des riverains sont sortis pour l’assister dans sa détresse. « J’ai vu des arcs électriques entre ses pattes et la chaussée. J’ai tenté de la tirer par les pattes, mais je recevais des décharges. Elle est morte sous mes yeux ».

La gendarmerie s’est rendue sur place et la chienne a été dégagée des lieux à l’aide d’un morceau de bois. Aussitôt informé, Alain Got, le maire de la commune s’est rendu sur place pour constater les faits, tout comme un agent chargé de l’électricité de la ville.

« Il y a bien eu un problème »

Contacté par notre rédaction, le directeur général des services de la ville assure que l’entretien sur les lampadaires est régulier. « Le poteau concerné a été vérifié par les services municipaux. Les fils ne sont pas dénudés, la boîte est étanche et il n’y a pas d’humidité dans le poteau », a-t-il précisé.

« Nous ne contestons pas les faits, il y a bien eu un problème », ajoute-t-il. Le poteau sera vérifié et expertisé par l’entreprise Socotec, spécialisée dans le conseil en « maîtrise des risques et en amélioration des performances ». S’agit-il d’une ligne électrique souterraine mal isolée, dépendante du distributeur d’électricité ? D’une mauvaise installation ? Ou tout simplement d’un défaut d’entretien ? Le mystère reste entier.

Capture d’écran – Vidéo/Facebook.

Plusieurs cas en France

Nos confrères de La Presse au Canada, avaient écrit en 2018, « en France, depuis 2010, plusieurs chiens ont été foudroyés par des décharges lors de promenades, que ce soit en marchant sur une lumière encastrée au sol ou sur un boîtier électrique usé qui alimentait l’éclairage public. Dans plusieurs cas, les personnes ayant tenté de sauver les bêtes ont elles-mêmes reçu une décharge, mais n’ont pas été grièvement blessées ».

Deux experts en génie électrique avaient d’ailleurs répondu aux interrogations de nos confrères, précisant qu’« il s’agit sans doute, d’un problème de mise à la terre ». Dans les rues, comme dans les logis, les appareils électriques doivent être munis d’un système fiable, permettant d’attirer le courant dans le sol.


Perpignan

102 FM

En ce moment

Title

Artist

Background